13/11/2008

quand on est de sortie,

l'appartement prend des airs de grand chantier.
ça sent le parfum, le déo, la crème pour le corps,
le tout mélangé à l'odeur des pâtes dans la cuisine que l'on se prépare en vitesse.
on entend la musique, ou plutôt les musiques,
car on n'écoute pas la même chose et c'est à celle qui imposera ses morceaux le plus fort depuis sa chambre.
puis ce sont les rires qui résonnent dans les couloirs,
les "does this shirt fit with this skirt?"
je pense aux voisins, qui doivent se poser des questions,
à entendre un remue-ménage pas possible pendant 1 heure,
puis,
après la porte claquée et la clé tournée dans la serrure,
plus rien, un silence de mort, jusqu'au lendemain matin.

6 commentaires:

stef a dit…

le chantier des filles

camille a dit…

t as un joli visage sur cette foto!

luc a dit…

quelle classe! tu es classe

kenny a dit…

:)

poum a dit…

et l'odeur du vernis à ongle qui se mélange à celle du parmesan fondu !

marco a dit…

flashy blue tights as usual