13/05/2009

topographie du toi

Mon talon d'Achille, ce sont tes bras dans lesquels mon équilibre s'effondre. Ma main dans la tienne, tant pis si je perds pied. Tes yeux si profonds que j'y perds la mémoire, Eluard m'ôte les mots de la bouche.
Ton cou comme échine de nos vieilles paresses, lire sur tes lèvres quand l'indicible t'échappe. A genoux je me mets devant le réconfort de tes épaules.
On est les meilleurs, tant pis si les chevillent enflent.
Et tes joues, Ellis Island de mes battements de cils à ton rythme cardiaque balayé.

12 commentaires:

fanny a dit…

c fou on peut de nouveau commenter!!!
g aimé l'astuce du lien sur le texte

marie a dit…

ah ouais, quand même ... !

thib a dit…

Je ne connaissais pas encore cette émilie littéraire là
Zeus, qu'elle est douce et acclimatée!

alex a dit…

je kifferais que quelqu'un écrive ça de moi.
c'est quoi ? un exo ? de la figuration ?

laystary a dit…

de l'auto figuration ou du faux réalisme ? un truc de la psyché je crois.

tiens, mate ce fut, it makes my day.
http://3.bp.blogspot.com/_6UzdmF8O-Oo/SgbIsnhEAiI/AAAAAAAAOTE/cz4svx5AMqQ/s1600-h/IMG_0747.jpg

et genre t'as un jumeau non?
http://1.bp.blogspot.com/_6UzdmF8O-Oo/SgxcF99Pd7I/AAAAAAAAOUs/q67-sDxPmc8/s1600-h/IMG_1486.jpg
ou alors il t'a péta tous tes vêtements.

luniss a dit…

ahah!

céline a dit…

palpitations!!

poum a dit…

LOVE

virg a dit…

costello pourquoi costello?

alex a dit…

je suis + BG

laystary a dit…

4sure

vanessa a dit…

c'est trop beau ce texte !!!!