19/09/2008

Vérone avec papa maman, et Vérone en Erasmus, c'est pas pareil.

Aujourd'hui, on est tous allés à Vérone. De Trento, ça ne prend qu'1 heure et 4 euros en train, c'est le bonheur.
Dans les rues, c'était plein de joie : les cartes postales, les pizzas, les rires, les "how do you say that in english?", les citymap, les photos, les grandes discussions, les premières confessions, ça sentait bon le groupe scolaire et la mozzarella.
Et le soir, quand la nuit est tombée, on s'est tous engouffrés chez le premier épicier venu, pour ressortir avec des bières italiennes.
Quelques heures plus tard, dans la gare pour le retour, on titubait.

3 commentaires:

marie a dit…

aaaah la chance!! je veux des pizzas, j'en veux tous les jours. je veux Vérone à 1h de chez moi.

céline a dit…

"ton manteau il est trop beau"

raphaël a dit…

j"aime bien ça 'ça sentait bon le groupe scolaire et la mozzarella.'