23/09/2008

Comme Heïdi, j'ai mes montagnes.

Un café avalé en 30 secondes ce matin, et me voilà déjà dévalant les rues alentours à la résidence, pour mon footing. Je crois que courir ne m'a jamais fait autant de bien : je respire à plein poumon l'air frais de la montagne, le soleil me fait cligner des yeux, le ciel bleu sans nuage aucun me repose, mon ipod bat la cadence, et dans ma tête, des images défilent. Je pense à mon installation ici, mes premiers fou-rires, mes premiers coups de gueule, mes amis, les gens que déjà je n'aime pas, ceux qui m'intriguent, je pense à la soirée de la veille, je pense aux premières messes-basses, coups montés, blagues, secrets, à certains qui déjà se tournent autour et qui, c'est sûr, vont finir ensemble dans moins d'1 mois, au delà de la barrière de la langue (ou pas) (au contraire!) (la langue). Je pense un peu à Lille, à ce que j'y ai laissé. Et je me dis que je vis une énorme parenthèse, car enfin peut-on dire que j'ai laissé à Lille mes coups de coeur, mes coups de blues, mes habitudes, mes amis, mes craintes, ma famille, mes rues, mes cafés, mes habitudes, pour une nouvelle vie italienne, qui ne ressemble en rien à ce que j'avais il y a encore moins de 10 jours, et que j'ai toujours eu depuis mes 20 ans de vie.

6 commentaires:

caro a dit…

le footing sans "baaaaaaaaaaastard" avec toi me manque terriblement ... tu cours combien de temps maintenant?

caro a dit…

tain je finis les cours trop tard pour te choper sur msn ......

Jérémy a dit…

Coucou Émilie, je suis super content pour toi et de ce que tu es en train de vivre. Tu as l'air d'avoir le moral et d'être plutôt bien entourée, c'est super!Profite de chaque jour, c'est une belle aventure que tu vis.(N'oublie pas de penser à nous qui sommes à Lille à nous ennuyer! :)
Bisous, bonne continuation.

Jey

marie v a dit…

tu sais quoi émilie, c'est toujours un bonheur de te lire, c'est tellement fluide, on ne s'ennuye jamais. bonne chance pour cette année, tu es ouverte et pleine de motivation, typiquement le genre de personnes à qui une année erasmus ne peut que réussir !

laystary a dit…

caro < entre 20 et 30 minutes, disons 25. et toi ?

jérémy < merci jey ! évidemment je ne vous oublie pas, d'ailleurs on se fait une grande bouffe avec tous les copains de la fac, dès mon retour!

marie v < dis moi, tu es bien gentille, est-ce parce que tu as finalement cassé ma calculatrice ? :) je t'embrasse.

luniss a dit…

cmme heidi tu es une petite brune.