22/01/2008

"Ah! Paris quand tu es debout, moi je t'aime encore"


Paris, des rires dans la voiture qui coulent comme les gouttes de pluie sur la fenêtre, l'odeur blanc crème du métro, le trottoir mouillé et mes pieds par dessus près de la valise alors que j'attendais manu devant le grand portail de son école, ses petites habitudes qui se dévoilent à moi au fil des rues, le ciel qui se dégorge peu à peu de ses nuages, multiplier les pas cadensés dans la foule et au milieu de toutes les lumières qui révèlent les 18h passées, passer par ces rues cachées, 50 nems et de la salade dans une cuisine atypique, tituber vers le métro, rire et se sentir léger à emprunter des rues qui me sont inconnues, enjamber une barrière et voir flou sur le quai, la flèche d'or et son regard, en dansant avoir des envies de sirop de mangue, rentrer bras dessus bras dessous dans la nuit tiraillée, regarder des épisodes de Scrubs à la suite et des road movies jusque suffisamment tard pour que tous les enfants de la ville soient déjà couchés, son regard insolent et le sourire qui va avec, avaler des fajitas, ici et là les journées commencent à 15h, les quais de seine, le bon air à la fois frais et chaud en dedans, les pavés sur lesquels glissent nos pieds naïfs, dimanche et le marais, délicieux fallafel et frites maison, une nouvelle robe grise façon bicyclette bleue dans un sachet carton qu'il porte pour moi tout le long du chemin, violet prune sont les oreillers, au revoir sur le palier, et dans le train du retour lundi se dire qu'on a passé un weekend de 3 jours à peu près 10 fois trop court et se sentir dépité à la façon d'un enfant qui revient de vacances à la mer, lourd de nostalgie 3 jours avant la rentrée la dernière semaine d'août.

pix : une des seules photos que j'ai pu prendre - arthur, steven et moi

12 commentaires:

caro a dit…

manu qui te porte ton sachet, mais quel gentleman!
ça devait etre bien ce weekend
je reconnais sur la photo une bouteille de balantines

lucie a dit…

très jolie photo

et scrubs c'est trop bien! ^^

alex a dit…

le titre de ton article : citation de léo ferré

appelle moi dieu.

stef a dit…

poste une photo de manu et toi !

luc a dit…

quel texte poétique!
j'aime beaucoup "les quais de seine, le bon air à la fois frais et chaud en dedans, les pavés sur lesquels glissent nos pieds naïfs"

olivia a dit…

meuf t'es pas venue me voir!
j'espere que t as une bonne excuse (moins 75% sur la derniere isabel marant, veja offertes à l'achat d'un tshirt, proposition indecente par beau brun perdu dans le metro etc) pck sinon c fessée la prochaine fois que je te vois !!!
allez gros bisous profite de tes vacaces

la jooz a dit…

bonjour manu

luniss a dit…

intéressante cette nouvelle façon d'écrire, des morceaux phrases successives qui ne respectent pas toujours le même type de syntaxe.
ça fait assez impressionnisme.
j'aime

à part ca il faut que je te parle de notre idée de se faire un weekend à paris début février tu pourrais venir ?

thib a dit…

quel chatoyant texte inspiré par une chatoyante capitale!

françois a dit…

j'aime beaucoup le papier peint sur la photo.

bap a dit…

paris je t'aime

lise a dit…

ton serre tete ... t'es BELLE!