28/04/2011

POTSDAM ET ATHÉISME

Cette semaine, on a profité du Lundi de Pâques pour passer la journée à Potsdam (que vous connaissez tous au moins pour sa conférence, hé). La ville est accessible depuis Berlin via les transports en commun (c'est le terminus du S7), ce qui en fait 1. l'équivalent berlinois de Versailles pour Paris, 2. une bonne occasion de se balader hors de Berlin le temps d'une petite journée. Pendant que les Allemands les plus catholiques avaient les fesses serrées sur les bancs des églises, nous on a compris que traverser des paysages verdoyants, c'est moins chiant que la messe, et que les papillons dehors, c'est pas comme Dieu - ça existe vraiment.

Mots clés : bucolique, sieste dans l'herbe, Sans Souci (le château, pas le bar), maisons de gens ayant vraisemblablement profité de parachutes dorés (ou alors nés avec une cuillère en argent dans la bouche #bâtards), bière locale, boulangerie, lapins mignons.








2 commentaires:

Panda a dit…

Le temps de lire ton article et le la journée Postdam est déjà dans nos agenda, je ne savais pas que c'était si facile d'accès.
En tout cas c'est fous à quel point ils sont dingues de Pâques par ici, en un week-end Berlin à été déserté!

Émilie Laystary a dit…

Pensez à demander un plan de la ville au point tourisme de la station ! Vous y verrez plus clair dans tous les parcs à visiter. Bonne escapade !