19/06/2010

POUR UNE FOIS, JE NE VAIS PAS VOUS PARLER DE CE QU'IL Y A DANS L'ASSIETTE, MAIS DE LA PERSONNE QUI LA TIENT

C'est ma tante, samedi soir. Il y a genre 1 mois, elle s'est réveillée un matin en se disant qu'elle avait envie de changer de vie. Ça doit arriver à pas mal de personnes, sauf que ma tante, elle, va vraiment le faire. Il y a quelques semaines, elle a claqué la porte de son job et s'apprête aujourd'hui à reprendre les études. Comme si un changement de statut (hé, elle redevient étudiante au moment où je suis censée me lancer bientôt dans la vie active !) ne suffisait pas, elle plie aussi bagage et s'exporte de l'autre côté de l'Atlantique : elle s'installe au Québec. Pour fêter ça - et nous dire au revoir, elle nous a tous invités au resto. Là, elle tient fièrement son assiette de wok. C'était juste avant qu'elle ne m'imite (assez mal) l'accent québécois qu'avait sa future proprio au téléphone. Ah, et pendant ce temps-là, dehors "y mouillait à boire debout" (il pleuvait très fort).

2 commentaires:

Anonyme a dit…

elle a kel age ta tante? des etudes de koi? elle a des enfants un mari? mais en tout cas felicitation!

fanny

. a dit…

C'est une célibattante, comme le philosophe dit.