06/02/2009

Tu sais,


en me réveillant aujourd'hui, je me sentais un peu nulle, un peu démotivée, et exactement blasée à ta manière hier soir. Dehors et depuis ce matin, il pleut à verse, alors je me suis instaurée une journée de la loose, j'ai enfilé de nouveau mes sapes spécial human wreck, le jogging nike et un vieux teeshirt. Et puis assise dans ma cage d'escalier, j'ai écouté quelques chansons, le genre de trucs qu'on pourrait écouter à 2, tu sais, ces morceaux qui te donnent envie d'être en mode laidback tout l'après-midi, mais pas tout seul.
Un jour on le fera.

Pour toi, il y a des moments comme ça où en me regardant, t'as tout à coup l'impression de te trouver devant une personne que tu ne connais pas; je vois ce que tu veux dire, ça doit te prendre comme ça, d'un coup, comme quand t'es dans la rue et que tu te manges brusquement une grande claque de froid, à cause du vent. Ça surprend un peu, t'es un peu deg, et tu réalises que dehors les températures ont baissé.
Je voudrais te dire que moi aussi, ça me fait pareil parfois, ce truc de ressentir l'espace de 10 secondes à quel point nos vies sont déconnectées, cet instant chelou où tu as la sensation de regarder un inconnu.

Mais tu vois, quand je te vois, souvent j'ai envie de rougir un peu, parce que j'ai l'impression que tu sais, que quelqu'un te l'a dit. Que quelqu'un t'a dit qu'en vérité tu es partout dans mon quotidien, tout le temps coincé quelque part dans mes playlists ipod.

Y'a tellement de chansons qui me font penser à toi, soit parce que je soupçonne le gars qui en a écrit les lyrics d'avoir ouvert mon cerveau, soit parce que ces chansons je les écoute la gorge serrée pour me calmer un peu quand on s'engueule et que je te déteste, soit parce que je les écoute dans la rue et que je rêve à ce qu'on pourrait être, soit parce que, rien du tout en fait, je t'adore, et elles me font penser à toi et même que je ne sais pas trop pourquoi, mais mon ventre se met à se tordre dans tous les sens, comme du caramel mou.
Et en fait, tout ce que je fais, tout ce que je dis, tout ce que je ressens, se trouve éclairé par ces arrière-fonds sonores qui ne me quittent jamais.

Un jour, j'aurai encore plus de chansons qui me feront penser à toi, mais parce qu'on les aura vécues ensemble, parce qu'on aura dansé/pleuré/ris dessus, parce qu'on se sera engueulé/embrassé/pardonné en les écoutant. C'est genre plus que promis, c'est juré.

PS : Je me souviens de cette fois où tu prenais ta douche, tu m'avais foutu du Robert Mitchum dans ton salon, je me demande si tu as fait ça à d'autres filles.

7 commentaires:

luc a dit…

il a de la chance celui à qui t'as écrit ca
bisous france italie!

fan a dit…

ohhh

alex a dit…

EH BIEN!

françois a dit…

c'est beau!

la jouz a dit…

moi aussi il y a plein de chansons qui me font penser à nous toutes.

adrien a dit…

salut sirop fruit de la passion !
ton texte est beau !
tu reviens quand en France ?

caro a dit…

il est joli ce texte.