09/02/2009

cette photo sent le bonheur, bis.

.
Je me souviens.
Venise, un grand soleil, une pizza parfaite, sans trop de sauce tomate, avec de fines tranches de courgettes par dessus, un déjeuner léger et frais, léger et frais, léger et frais exactement comme le petit vent qui décoiffaient les cheveux blonds de Juliette, et Juliette, Juliette, assise à côté de moi, et son rire franc, franc, franc comme nos pas décidés à ne pas perdre une seule seconde, une seule seconde, une seule seconde de Venise, Venise, et un grand soleil.

.

3 commentaires:

thib a dit…

les remous de nos coeurs serrés, émilie, les remous de nos coeurs serrés.

alex a dit…

hé mon réveil en ce moment c'est toi chantant the kooks et thib à la gratte

luniss a dit…

:)