23/01/2009

la cage libérée

.



Magda vient d'emménager dans son nouvel appartement, à 3 rues de chez moi. Pour y aller, il faut traverser une cour. Ensuite on doit pousser la lourde porte en bois, toujours entrebâillée. On arrive alors sur ces escaliers, qui semblent tomber de la verrière, depuis laquelle passe toute la lumière qui éclaire les paliers. Elle partage sa chambre avec une italienne. C'est un peu petit, mais c'est vraiment cosy. Je sens que cet endroit va vite devenir mon 2e chez moi.
.

2 commentaires:

marco a dit…

that's nice!

lise a dit…

arrete c trop joli!!!!