15/05/2008

Sarah, copine clichée.

Avez-vous dans votre entourage, des personnes clichés, d'ailleurs à ce point cliché que pour vous ce ne sont plus des personnes, mais des personnages ?


Moi, à la fac, j'ai Sarah, ma copine d'origine éthiopienne.
Sarah, je l'adore. Elle est trop trop clichée. Bon, ne lui dites pas que j'ai fait un article sur elle ici, parce qu'elle va me dire "ah non émilie tu exagères", et puis j'ai pas envie qu'elle sache que je suis amoureuse de ses clichés, il ne faut pas que je perde en crédibilité quand tous les jours je me moque d'elle.


Pourquoi Sarah est-elle clichée? Pourquoi à vrai dire je ne sais pas, mais je peux au moins vous dire en quoi.


Sarah fait partie de ces gens sur terre qui sont d'un optimisme sans faille. D'un optimisme tellement bétonné que des fois vous avez envie de vous claquer la tête contre un mur ("mais non émilie, tu as eu 4 à ce devoir, mais y'a vraiment moyen que tu aies 18 au prochain, et regarde, fais le calcul, ça te fera 11 de moyenne!")

L'été, Sarah ne va pas 2 semaines au Touquet/à la Baule/au club med de Marrakech/à Barcelone en auberge de jeunesse/chez tonton andré dans le Calvados, non non. L'été, elle part 2 mois entiers en séjour humanitaire pour aider à la construction d'une bibliothèque au Togo.



Quand on finit les cours à 20h, Sarah ne fait pas partie des gens qui se ruent vers la sortie de la fac pour rentrer chez eux (pas comme moi, donc). Elle fait le tour de la fac pour éteindre les lumières restées allumées dans les amphis, "pour l'économie d'électricité". Et quand on lui dit que ça ne sert à rien parce que de toute façon, la femme de ménage va le faire dans quinze minutes, Sarah rétorque qu'en quinze minutes d'électricité, il y a déjà de quoi faire assez d'économie pour blablabla nourrir blablabla famine eau blabla réchauffement climatique.


Quand le lundi matin, pendant un des cours les plus importants de la semaine, une peste du 3e rang a décidé de parler des liens de corrélation entre le film de la veille sur tf1 et sa vie sentimentale - et qu'on entend qu'elle dans tout l'amphi, et que je me penche sur Sarah pour dire "aaaah p..., sa m.. , je vais lui claquer sa g... de m.. sur sa table de p...", elle me répond "oui c'est vrai, elle est agaçante. je crois qu'elle ne réalise pas la chance qu'on a de pouvoir aller à l'école, étudier et tout ça ... tout le monde n'a pas cette chance, dans le monde" en soupirant.


Près de la machine à café, à la pause, quand je vois que Sarah a une petite mine et que je lui demande ce qui ne va pas, elle ne me répond pas "thomas ne fait plus attention à moi/j'ai eu une sale note en politiques publiques/je me suis engueulée avec mon meilleur pote/la robe que j'avais repéré chez zara pour la communion de ma cousine, devine quoi, ils ont pas ma taille/j'ai pas encore commencé à réviser pour les exams, c'est la merde/j'ai été virée du mc do", non non. Sarah me répond quelque chose de bien moins égoiste , elle me répond : "tu as vu la situation au Darfour? j'ai encore lu que blabla ONG blabla 10 000 blablabla Khartoum blabla", le regarde vide.

Et le vendredi soir, quand on quitte la fac et que tout le monde dit "tu fais quoi ce soir?", quand moi je répond "je vais au super", Sarah répond "moi je vais distribuer des tracts, aller voir une conférence de blabla au café citoyen, et faire un tour chez Attac".

Et puis quand les filles de la fac voient ça dans ma trousse et qu'elles font toutes "ah mais c'est géniaaaal", Sarah me regarde et me dit "tu sais émilie, tu ne devrais pas avoir des produits Nestlé, parce que blablabla multinationale blabla exploitation blabla".


Ah, quand je pense qu'à chaque fois, soit je lui éclate de rire à la gueule, soit je lui dis "t'es clichééééé meuuuf", soit je lui dis "ouais mais nan, de la merde hein" ou "ouais c'est bon je sais, me saoule pas" avant de courir vers les potes et de leur dire "hé vous savez ce que sarah a encore dit ??", je me dis que je suis un monstre.


Tiens, Sarah vend des stylos en ce moment. Pas des Bic ou des Reynolds hein t'es pas bien toi. Des stylos en bois, décorés par des petits écoliers. C'est 2 euros le stylo. Et ça sert à financer le voyage humanitaire de son assoc. Pour cet été, quand toi tu seras à Nice, donc :)

11 commentaires:

claire a dit…

ils sont beaux les stylos de sarah :)

alex a dit…

toi t cliché
un jour je t' écrirai un texte pour expliquer en quoi

Simon a dit…

L'asso, c'est Rêve-en-Action
http://reve-en-action.blogspot.com/
Merci pour la pub, émilie.

marie a dit…

je te donne 2e et tu m'achetes un sarah stylo !!!

laystary a dit…

alex < ou pas

simon < merci pour le lien!

marie < ouais ou alors si tu viens manger à la fac dans la semaine, tu la verras.

thib a dit…

elle a l'air géniale cette sarah! j'aime bien les gens hauts en couleur. tu me la présentes ?

la jouz a dit…

elle a l'air énorme !!!

raphael a dit…

sarah fait les plus beaux stylos du monde

Barry Badrinath ( aka Barry Badrinath) a dit…

Bah moi une fois sarah a ramassé mon mégot que j' avais nonchalement jeté au sol, m' a regardé méchemment, et m' a dit:

" ya pas que les pauvres qui fument."

Un des moments les plus surréalistes de ma vie( dans mon top 5 assurément,avec la fameuse fois ou j' ai été renversé par un cerf à l' age de 8 ans)

laystary a dit…

énorme l'épisode du cerf, tu me raconteras mon petit muffin!

virg a dit…

sarah, battante dans un monde d'égoistes