28/01/2007

Avis de Recherche



Les reconnaissez-vous?
(cliquez sur les photos pour agrandir)









Tout ce que nous savons à ce jour, c'est qu'avant leurs disparitions, ces deux jeunes hommes devaient rendre une introduction et une sous-partie de dissert à Emilie NGUYEN.

Ce matin, nous avons rencontré la pauvre étudiante en larmes : "Je suis complètement effondrée. Moi qui comptais tellement sur eux ... S'ils pouvaient revenir sain et sauf, et dissert en main, je pourrai vivre le restant de mes jours dans le plus parfait des bonheurs" nous confie-t-elle, entre deux hocquets.

Thibault, Alex ... pour l'amour de Dieula raison philosophique, revenez ...

42 commentaires:

marie a dit…

on prend un baluchon et on part à leur recherche?

thib a dit…

Non c'est pas une blague, mon portable n'avait réellement plus de batterie et ma connexion à internet merdait vraiment!
Aaaaah sinon, j'ai honte de moi quand je lis ton avis de recherche ... (je mens pas cette fois-ci, la puce)
N'empêche, celui qui loose le plus, c'est quand même Alex.

alex a dit…

Ma petite émilie,

Si ce matin je prends la plume pour t'écrire, c'est que ma bonne conscience et mon amitié pour toi me rendent impossible tout mensonge et toute traîtrise envers ta personne. Je vais t'avouer toute la vérité.

Tout est de la faute de Thibault. Alors que, de toute évidence, j'étais clairement résolu à mettre mon weekend sous le sceau de l'effort intellectuel et disposé à te rendre un travail digne du plus passionné et méticuleux des hommes, Thibault m'a lâchement fourvoyé.

Son militantisme festif et sa verve alcoolique m'ont tour à tour empêché d'atteindre l'objectif que je m'étais pourtant fixé : au pire, celui de ne pas te décevoir; au mieux, celui de t'émouvoir par un travail au pinacle de l'exultation.
Ainsi, vendredi soir, Thibault m'a violemment arraché à mon bureau auquel j'avais pourtant fait allégeance, pour m'emmener dans une de ses nombreuses vadrouilles belges. Cela faisait bien deux heures que nous étions entrés dans la discothèque (je crois que c'est comme ça que l'on dit) que mon corps était toujours autant ankylosé car obsédé par la peur de te décevoir. Dans chaque néon, je cru voir ton oeil accusateur, aussi passais-je mon temps à honteusement scruter le sol. Le lendemain matin, (samedi, si tu me suis bien) je voulus donc me réveiller de bonne heure pour compenser mes frasques de la veille et rattraper le retard accumulé. J'empoignais mon stylo quand Thibault me hurla, de son ton de voix le plus péremptoire : "va te recoucher grosse pédale! le bruit de ta plume qui gratte le papier m'empêche de faire ma grass mat" Ni une ni deux, je du regagner mon matelas. Tu me croiras ou non, mais le même incident se reproduisit hier soir. Je fûs de nouveau embarqué dans une histoire de nuit de l'ICAM, David Vendetta et autres bétises auxquelles j'aurai mille fois préféré échappé pour rejoindre ma table de travail.

De toute évidence, ton esprit alerte, substrat de ta corrosive intelligence et point névralgique de la félicité qui s'empare de tout être t'approchant, me rétorquera : "mais pourquoi ne pas m'avoir prévenue plus tôt au lieu de ne donner aucun signe de vie?"
De grâce, ne m'accuse pas d'attentisme : durant ces deux jours, j'ai constamment cherché à te joindre, mais en vain. Thibault, rubescent, a réprouvé toutes mes tentatives: "émilie, c'est comme la Camarde: un jour ou l'autre, elle finit par frapper! Fais comme moi, coupe ton portable et te connecte pas à msn. Sinon elle va encore nous engueuler, cette mégère!"
Je cru d'abord à une catachrèse, mais je du bien vite me rendre à l'évidence : Thibault me parlait avec tout le sérieux du monde. Son envie de "penser à tout sauf à travailler" étant paroxystique, je ne pu m'opposer à lui. Moi qui pourtant étais décidé à travailler pour tes beaux yeux ...

Voilà comment nous nous sommes retrouvés à ne pas en gratter une du weekend, à te mentir et à jouer les morts.

Pardonne mon écriture boursouflée et mon affleterie, mais il me fallait crier haro sur le monstrueux personnage qu'est Thibault.

En priant ton indulgence et ta clairvoyance,

Alex

... émilie, khâgneuz sous perfusion doliprane a dit…

Ta lettre vire à l'anathème contre Thibault et semble t'excuser dans les moindres détails.
Pas la peine de tomber dans l'imbroglio, pour moi les choses sont claires : vous n'êtes que les scories de ma vie. Et si votre atonie me désole, votre envie de l'occulter, elle, me fait enrager. Vous me révulsez au plus haut point! N'avez-vous que trois années dans le compteur pour vous amuser ainsi à vous renvoyer la balle?
Deux escobars, voilà ce que vous êtes.

stef a dit…

je sais pas qui c'est, mais comme ils sont beaux, tu peux leur pardonner nan? ;)

thib a dit…

ahahahaha batard de alex de mes couilles

caro a dit…

j'adore l'article!!

laura a dit…

bogoss!

poum a dit…

salut mon petit beignet parfait qui sait si bien gérer son temps et travailler tout le samedi après midi sur sa dissert pour pouvoir se trémousser sur le dancefloor le soir et assurer un footing et un quart d'heure vélo le lendemain avant le traditionnel brunch du dimanche!
tu es une vraie femme barbara gould, alors tolère l'imperfection de tes amis du groupe d'étude! ;)
(eh oui alex je te connais à peine que je te défends déjà)

... émilie, khâgneuz sous perfusion doliprane a dit…

oh ça va hein poum, ne me tourne pas en dérision!

alex a dit…

merci poum, tu es bonne.

françois a dit…

te laisse pas marcher sur les pieds par ces deux crétins, émilie!

bah moi ! a dit…

C'est moi le beau gosse

caro a dit…

bah laisse une photo de toi et le fan club féminin et féministe de ce blog en jugera!

alex a dit…

bah alors émilie tu ne fais pas part à tes blogofans de la grande joie que tu as aujourd'hui éprouvé grâce à moi?

... émilie, khâgneuz sous perfusion doliprane a dit…

haha franchement vous êtes désolants les mecs

thib a dit…

je suis un sushi.

laura a dit…

yoyoyo! émilie maitrise le langage html ;)

Les Communistes Hellemmois a dit…

Nouveau site.

verez a dit…

Guitariste de Faidherbe cherche groupe sur Lille :)

http://www.youtube.com/watch?v=HT1QPvMF25k

... émilie, khâgneuz sous perfusion doliprane a dit…

bah vazy mon blog se transforme en machin de petites annonces ou quoi?
j'y crois pas, verez demain je te pète la g.. !

verez a dit…

en même temps ton blog ne sert à rien , alors je lui trouve une utilité :)

alex a dit…

dis pas ça verez tu sais bien que le blog d'émilie sert à offrir du bonheur!

verez a dit…

boaf, elle offre rien, c'est nous qui nous servons ... Emilie n'a pas de coeur :)

g honte a dit…

elle a pas de coeur elle a un bon cul
et on peut pas avoir les deux en mm temps

miss cherry a dit…

c'est vraiment abusé ce que tu dis. le pire dans tout ça c'est que tu n'as meme pas le courage de l'assumer.
pffff

thib a dit…

alors le gars qui a posté ça c'est bon il va s'attirer les foudres de Ni Putes Ni Soumises
bravo mec en plein dans le mille jte félicite pas

... émilie, khâgneuz sous perfusion doliprane a dit…

okaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaay

luc a dit…

bouh le vilain! il a osé dire ce que tout le monde pense!

fan a dit…

Annonce officielle à ceux qui me croyaient morte ou qui me tenait pour fugitive, esquiveuse, boudeuse ou muette : j'ai récupéré internet !
je vais enfin pouvoir rattraper tout mon retard, à savoir
a) lire tous les articles de pensées plastiques
b) les commenter !

... émilie, khâgneuz sous perfusion doliprane a dit…

géniaaaal fan ! on se voit quand tu veux pour un verre ensemble, on a beaucoup de trucs à se raconter je crois. bisous

verez a dit…

une vraie fan cette fan ...

(tsoin tsoin ---->[])

Bisounours ! a dit…

La chanson préférée d'Emilie.

http://youtube.com/watch?v=-y-CwOwsXLM

verez a dit…

J'espere que vous avez observé ces cinq minutes symboliques de non-consommation d'éléctricité ...

C'etait l'occasion de manisfester sans bouger de sa maison, bien que certains personnes ne l'aient pas compris. Une fille de ma classe m'a dit "Bah ça sert à rien, 5 minutes, ça n'influera pas sur la consommation d'electricité et donc sur le devenir de notre planête"... Certes, mais là n'etait pas le but, et même si j'utilise des ampoules basse-consommation et que je chauffe mon cumulus avec des panneaux solaires, je me suis senti concerné par cette action. J'ai regardé dans ma rue, personne ne l'a fait, et ça m'a touché, comme si les gens s'en foutaient...

D'ailleurs, qui en a à faire de Laurence Danon, la présidente du Printemps qui quitte ses fonctions moyennant une prime de départ estimée à 2,5 millions d'euros, alors que certains de ses salariés n'ont pas de quoi payer leur logement alors qu'ils travaillent plus qu'elle ...

Petit excès de colère, bonne soirée.


It's a mad world...

caro a dit…

La fille de ta classe est stupide.
L'opération s'intitulait "cinq minutes de répis pour la planète" certes mais n'avait aucune prétention à la SAUVER.
C'était surtout une façon de se manifester par un acte peut être dérisoire mais au moins solidaire et surtout très symbolique puisque c'est aujourd'hui que sort le rapport gouvernemental tant attendu sur le réchauffement climatique.
Eteindre cinq minutes ses lumières et veilles ne sauvait pas le monde mais au moins, avait le mérite de mettre en lumière un véritable problème, d'attirer l'attention sur la nécessité de nouvelles mesures et d'activer un débat primordialement nécessaire pour les années à venir et plus encore, pour les générations futures.

françois a dit…

I totally agree with both of you.

greenpeace a dit…

Nous aussi.

laurence danon a dit…

moi, j'agree moyen

alex a dit…

je suis super moche

alex a dit…

ok le mec qui se fait passer pour moi ...

laure a dit…

dis moi émilie
tu as l'air bien accompagnée en cours!

luniss a dit…

hihi, hilarant cet article !